l'atelier de Garance (Isabelle fournier Perdrix)

l'atelier de Garance    (Isabelle fournier Perdrix)

Pas à Pas - La Pampa


  
  PAS à PAS :    LA PAMPA
Ce pas à pas vous aidera à "plonger" et à vous "frotter" à la technique du "grand humide" en aquarelle !
suivez attentivement les instructions et recommandations pour parvenir de la même manière que moi au même résultat !


ce pas à pas est réalisé sur un châssis bois ou la feuille à été tendue au préalable
Cette action permet de travailler dans le grand humide sans problème de "gondolage" intempestif et de pouvoir très facilement manipuler votre travail!
 Voici le matériel idéal pour ce travail :
2 pinceaux "à réserve" (fort pouvoir de rétention d'eau)
1pinceaux synthétique avec moins de réserve d'eau
1spalter synthétique doux (pour ne pas "blesser" le papier détrempé)
un petit spalter pour "ouvrir" des blancs dans la matière humide



tubes de peinture:pratiquement obligatoires par rapport aux godets pour le travail dans l'humide : possibilité de concentrer les pigments sans apport trop important d'eau
couleurs pour l'exercice:
-jaune Winsor de chez Winsor
-bleu Winsor de chez Winsor
-rose permanent
ces couleurs représentant les primaires étant les plus proches de celles ci!
-Marron de pérylène Winsor
-vert de pérylène Winsor
-vert or Winsor
l'exercice peut aussi être réalisé avec d'autres couleurs au choix! ou qu'avec les 3 primaires ,ce qui constitue un excellent exercice !




2 gobelets d'eau et un grand chiffon absorbant complèteront ce matériel, ainsi qu'une "palette" de mélange pour les couleurs


Maintenant :on y va! pour cette action un peu de courage est nécessaire....:il faut verser de l'eau en grande quantité pour que les fibres du papier absorbe l'eau
Cette action ,et la quantité d'eau est importante pour la suite de tout votre travail : en effet elle conditionne le temps durant lequel le papier restera mouillé et donc le temps qui vous sera imparti pour travailler dans le mouillé!
la en l'occurrence nous ne mouillerons pas la feuille entière ,mais nous déssinerons un "dôme"  d'eau abondante :l'eau doit être en sur-épaisseur sur le papier !






Puis de ce dôme nous dessinerons à l'eau des "branches" qui partent du dôme vers les bords de la feuille
Le geste suivant vous demandera aussi du "courage"! il faut verser dans l'eau du dôme après en avoir évacué le surplus  de la couleur en dilution "crémeuse" vert foncé ( cette couleur vous l'aurez préparé à l'avance dans un petit récipient ,la couleur doit être très concentrée mais du domaine  du liquide !)
puis rapidement "bercez la feuille ou le châssis pour réendre doucement la couleur dans les "canaux" d'eau






Maintenant nous allons commencer à peindre!
Avec de la couleur épaisse (crémeuse voir pâteuse ) jaune ajoutez des "brindilles ,des "feuilles" à votre herbe de la pampa :votre geste doit être libre , souple la pampa continue hors du cadre de la feuille ,et cela on doit le sentir et le voir ! aidez vous des photos suivantes pour ajouter plusieurs couleurs :bleu,rouge et vert pourquoi pas violet!






Vous n'avez pas besoin de reprendre de l'eau dans votre pinceau : l'eau est déjà sur le papier! au contraire votre pinceau va se charger d'eau au fur et à mesure de l'application de la couleur ,alors n'hésitez pas à l'essorer fréquemment avant de reprendre de la peinture crémeuse
au fur et à mesure l'eau déserte la feuille ,dés que le papier devient mat en certains endroits ,il est temps "d'ouvrir les blancs" : avec un spalter doux prenez un peu d'eau et "ouvrez' dans la peinture mâte  des "sillon" qui apporterons lumière et matière dans votre travail ,voyez les photos suivantes






Il est temps maintenant de "renforcer" certaines parties pour apporter des valeurs chromatiques différentes  ,pour cela n'apportez surtout pas d'eau car sinon vous aurez des auréoles disgracieuses, utilisez un pinceau sans réserve, fin et appliquez la peinture épaisse  pâteuse ,juste malaxée avec le pinceau ,vous pouvez encore ouvrir des blancs :plus vous attendez dans le cycle de l'eau pour intervenir et plus les "blancs seront nets et précis! si vous êtes intervenu trop tôt les blancs se "referment" c'est un apprentissage :plus on fait et plus on sait!



voila c'est presque terminé ! n'hésitez pas à faire et refaire cet exercice qui est très pédagogique pour apprendre la gestion de l'eau ,et pour dédramatiser le travail dans le mouillé ! montrez moi vos essais et je vous aiderai ,posez moi les questions et j'essayerai de vous répondre !






à vos pinceaux!!!


06/01/2011
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Arts & Design pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres